Nouvelles

Paru le 23 janvier 2019

Accueil » Nouvelles » Le CLAP et l’argent $

Le CLAP et l’argent $

De gauche à droite : Francine Charland, Marie-Ève Mercier, Dominique Dufour, Sandra Gravel, Audrey Lachance, Valérie Gallant.

 

Une autre rencontre dynamique et riche en échanges s’est déroulée le 18 janvier à l’heure du petit déjeuner. D’entrée de jeu, les membres du CLAP devaient terminer la phrase « Pour moi, l’argent c’est… », ce qui a mené à de très intéressants échanges.

Pour plusieurs, l’argent c’est… la liberté, car il offre une autonomie, une indépendance financière et une certaine sécurité. Sous cet angle, l’argent permet aussi de faire des choix, c’est-à-dire de choisir dans quels projets ou activités nous investissons notre temps et notre énergie.

D’autres voient l’argent comme une ressource, un moyen de subvenir à nos besoins ET de financer nos plaisirs. Sans être entièrement en désaccord avec les visions qui précèdent, une des participantes voit l’argent comme un « mal nécessaire » : il en faut, oui, mais il n’est pas le centre de toute chose. Elle souligne que la place qu’occupe l’argent dans nos vies est vraiment liée avec le mode de vie que l’on se donne.

L’argent représente l’appréciation pour une autre participante, au sens où l’argent peut être vu comme une façon de montrer notre appréciation à l’égard des services que l’on reçoit d’un professionnel ou d’une entreprise, surtout si on a souvent recours à ces services.

Plusieurs livres ont été cités par les participantes, entre autres, l’incontournable Père riche, Père pauvre de Robert T. Kiyosaki.

Sandra Gravel
Animatrice du CLAP
Auteure du livre Soignez vos écrits – Améliorez vos affaires